Coupe Loubatière – Phase (soi-disant) Régionale à Bonchamp-lès-Laval (53)

27/03
Publié le 27 mars 2019

De notre habituel envoyé spécial, joueur, chauffeur et… journaliste, Yvon Martin.

Dimanche 24 mars, le club de Rennes Paul Bert participait à la phase régionale de la coupe Jean-Claude Loubatière (réservée aux elo < 1700) et se qualifie pour la prochaine phase interrégionale.

Il est d’ailleurs le seul club d’Ille et Vilaine à accéder à ce stade de la compétition. Après 13 années pilotées par Jacques Dupont (un grand merci Jacques pour ton efficacité et les très bonnes relations que tu avais avec les arbitres, capitaines et joueurs), la coupe est désormais organisée par un nouveau directeur, David Jauneau.

Nouveau directeur, nouvelles méthodes. Pour la phase régionale, qui n’avait jusqu’ici jamais eu lieu hors de la Région Bretagne et qui n’avait jamais concerné que des clubs bretons, le club se retrouve à Bonchamp-Lès-Laval dans la Mayenne ! où le club local, les fous du roi, et l’arbitre Alain Lucazeau nous ont très bien accueillis et informés sur les scores toute la journée. A notre arrivée on a eu confirmation que les trois autres clubs bretons (Gouesnou, Arradon et Sainte-Anne d’Auray) ont renoncé à se déplacer.

Rennes Paul Bert se retrouve ainsi dans un système molter à 3 équipes avec probablement 2 équipes qualifiées pour la ronde suivante.
Nouvelle surprise à la lecture des feuilles de match : les clubs adverses sont venus avec leurs plus forts joueurs en tables 1 et 2 (moyenne de 1696 pour les 4 adversaires). Le capitaine motive ses joueurs et fixe l’objectif minimum de 6,5 points en 3 rondes pour l’équipe, plus facile à réaliser sur les deux dernières tables.
Arthur Stéphan (table 1) renouvelle ses belles performances réalisées à l’open de Guingamp: 2,5/3.
Stéphane Derouin (table 2) réalise aussi un beau parcours 2/2 aux deux premières rondes, puis sur une partie équilibrée en troisième ronde, sans enjeu, fait cadeau d’une pièce à son adversaire 2/3.
En tables 3 et 4 le capitaine, Yvon Martin, et Gabriel Daunay ont la pression pour réaliser un score parfait : challenge réussi pour tous les deux 3/3 mais la méthode diffère :
Gabriel maîtrise ses trois parties et sur une finale équilibrée en troisième ronde il profite d’une imprécision de son adversaire pour réaliser le score parfait 3/3. A noter que Gabriel très motivé pour cette coupe, s’est appliqué à imiter son capitaine, pardon à surclasser son capitaine, en se plaçant en zeitnot plus sévère dans ses trois parties (le capitaine s’incline, il ne croyait pas que c’était possible).

Yvon, capitaine et chauffeur, fatigué par sa rencontre difficile de la veille (4h en table 1 au championnat 35tc) se fait laminer en milieu de partie de la ronde 1. Mais il applique ses propres conseils de capitaine : on n’abandonne pas en équipe et on attend le cadeau de l’adversaire qui a eu lieu et qui a été courtoisement accepté. Puis les deux rondes suivantes ont été mieux maîtrisées 3/3.
Résultats : 4/4 en ronde 1 ; 3,5/4 en ronde 2 (et qualification acquise) ; 3/4 en ronde 3.

En conclusion suspens, imprévus, retournements de situation : tous les ingrédients qui font apprécier la coupe Loubatière. Et pour le Cercle, une équipe soudée, d’expérience, encore plus performante, qui attend avec impatience la phase interrégionale, et qui sera fière de représenter Rennes Paul Bert et l’Ille et Vilaine.

Pas de commentaire - Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Événements à venir

6 octobre 2019

Coupe de France

Bienvenue , aujourd'hui nous sommes le dimanche 15 septembre 2019